Crédit Mutuel – PTO Petroservices et l’association Ven Dan Vwèl 972 : Victoire et objectif largement atteint pour l’équipage martiniquais à Saint-Barth

media 740 [169014] not in CDN

En terminant premier de la dernière manche des Voiles de Saint-Barth et avec un total de 9 points, Crédit Mutuel – PTO Petroservices remporte la victoire dans la classe CSA3 face au redoutable Melges 24, Team Island Water World. Cette édition 2018 aura été marquée par des conditions météorologiques exceptionnelles et un plateau très relevé. Après une édition 2017 en demi-teinte, Marc Emig skipper du Sun Fast 3200 et son équipage ont réussi à rentrer dans leur objectif de la plus belle des façons. Cette nouvelle victoire de Crédit Mutuel – PTO Petroservices  leur permet d’être couronné pour la quatrième fois (2013, 2015, 2016 et 2018). L’ile de Saint-Barth peut être fière de cette régate du renouveau et a su prouver que ses habitants  sont capables d’offrir le meilleur même dans l’adversité.

Cette semaine de course, disputée dans les eaux cristallines de l’ile de Saint-Barthélemy, aura tenu toutes ses promesses pour l’ensemble des participants. Les conditions météorologiques escomptées avec un vent soufflant entre 12 et 28 nœuds ont été idéales pour offrir aux concurrents de magnifiques joutes nautiques. Avec un niveau technique dès plus relevé et une combativité de tous les instants, la classe CSA3 dans laquelle évoluait le Sun Fast 3200 Crédit Mutuel – PTO Petroservices a réservé de très beaux moments de combativité.

Lors des 6 manches envoyées par le comité de course sur des parcours compris entre 12 et 18 milles, l’équipe de l’association Ven Dan Vwèl 972, Crédit Mutuel – PTO Petroservices n’a cessé de jouer au yoyo avec un redoutable concurrent, le Melges 24 Team Island Water World, chacun s’emparant un jour sur deux de la première place au classement général. « En intégrant le Melges 24 dans notre classe nous savions que la partie allait tourner en sa faveur. Heureusement pour nous la météo a été de notre côté. Notre bateau est fait pour la brise et nous avons été servi. Le combat a été rude avec le Melges et nous sommes vraiment très heureux d’avoir pu les battre. Il a fallu faire preuve de rigueur et de concentration durant toute la compétition. Nous savions en milieu de semaine que la victoire allait se jouer sur cette dernière journée. Nous avons tout donné et nous sommes vraiment très heureux d’avoir réalisé cet exploit » avouait Marc Emig, skipper de Crédit Mutuel – PTO Petroservices. A égalité de points sur l’ensemble de la compétition, 9 au total, Crédit Mutuel – PTO Petroservices en remportant l’ultime manche remporte les Voiles de Saint-Barth dans sa catégorie. Une victoire avec la manière car non seulement le Sun Fast 3200 remporte la victoire en temps compensé mais il s’offre aussi la victoire en temps réel.

« La semaine a été éprouvante pour l’équipage. Les conditions ont été très intéressantes pour notre bateau mais exigeantes pour l’équipage. Avec près de 30 noeuds de vent au près lors de cette dernière journée le travail sur la plage avant est compliqué. Le bateau est sans cesse sous l’eau et les nombreuses manœuvres nous obligent à une grande cohésion dans l’enchainement des manœuvres. La victoire nous fait oublier la dureté de la tâche et je suis vraiment heureux du travail accompli par notre équipage. Nous avons deux, trois équipiers qui ne sont pas habitués à ces conditions mais ils ont parfaitement bien gérés. Bravo à eux » commentait Hervé Hejoaka, No1.

Avec 9 points d’avance sur le troisième, le J105 Whistler, Crédit Mutuel – PTO Petroservices et Team Island Water World ont largement dominé cette semaine. Cependant entre ces deux monocoques très différents les écarts en temps compensé sur chaque manche ont été très sérées. « Au terme de la dernière manche décisive, nous remportons la régate à égalité de point avec Team Island Water World. La manche a été lancée avec 28 nœuds de vent établis et s’est terminée bord à bord avec les 3 premiers. Nous avons mené les 2/3 du parcours avant d’être dépassé par Team Island et de revenir le coiffer sur la ligne d’arrivée. Une belle manche même si une petite erreur de navigation a failli nous coûter la victoire. Du côté des autres participants, le J105 a très bien terminé la semaine et même sil es résultats ne le démontrent pas Whistler a souvent été bien placé sur la fin. Nous remportons pour la 4ème fois les Voiles de Saint-Barth et égalons le maxi Rambler  avec 4 titres » confiait Claude Granel à son retour à terre.

Place désormais au convoyage retour vers la Martinique. Une navigation beaucoup plus calme et reposante que ces 5 jours de régates qui ont été pour l’équipage un moment intense aussi bien physiquement que nerveusement.

Classement général Classe CSA3
1 - Crédit Mutuel – PTO Petroservices, 9 points (2, 1, 2, 1, 2, 1)
2 - Team Island Water World, 9 points (1,2,1,2,1,2)
3 – Whistler, 18 points (3,3,3,3,3,3)
4 – Maëlia Caisse d’Epargne Cepac, 26 points (5, 4, 5, 4, 4, 4)
5 – Speedy Nemo, 31 points (4, 5, 4, 5, 5, 8(DNF)